img-book
ISBN: 978-1505703252
Catégorie :

Le fils d’Yves le rouge et autres contes et nouvelles

de : Christiane Corazzi
Noté 4.50 sur 5 basé sur 2 notations client
(2 avis client)

Yves le Rouge était un seigneur sanguinaire qui faisait régner la terreur sur ses terres. Ses vilains le haïssaient car, non content de leur prendre toute la récolte, il les maltraitait à la première occasion de mécontentement. Il n’hésitait pas à leur ôter la vie pour la moindre faute.

6,32

À propos
avatar-author
Professeur de Lettres et auteur d’une thèse de littérature médiévale, Christiane CORAZZI a écrit plusieurs romans de littérature jeunesse ainsi que des contes et nouvelles se déroulant au Moyen Age, sa période de prédilection. Dans sa longue expérience du milieu scolaire, elle a côtoyé de nombreux préadolescents et adolescents, écouté parfois leurs confidences, dialogué avec eux et leurs parents ce qui l’a amenée peu à peu à s’intéresser aux problèmes sociétaux d’aujourd’hui et à toutes les difficultés de notre époque : familles éclatées, recomposées, monoparentales. S’interroger sur le comportement de ces jeunes, c’est forcément anticiper leurs questions, s’adapter à leurs comportements imprévisibles et les mettre en garde face à toutes sortes de harcèlements et d’addictions : virtualité des jeux vidéo, tentation de la drogue, violence de certains comportements aux récréations jusqu’à la sortie de leur établissement... Et elle n’a pas encore épuisé ses nombreuses sources d’inspiration !
Livres de Christiane Corazzi
À propos de ce livre
Details

ISBN: 978-1505703252
Éditeur: Livio Éditions
Année de publication: 2014
Nombre de pages: 130

  1. Jacqueline SANTI

    Note 5 sur 5

    L’auteur nous emmène dans un monde réaliste et parfois merveilleux, où la religion tient aussi une grande place, ainsi que la lutte des forces du bien contre celles du mal.Les chevaliers, les demoiselles, les druides, les pèlerins, personnages typiques du Moyen Age, sont présents, ainsi que des lieux emblématiques ( châteaux, forêts, lacs, rivières, rivages de la mer.)Et toujours l’art de tenir en haleine le lecteur. A lire absolument.

  2. THOMAS Elisabeth

    Note 4 sur 5

    Sur les recueils de La Chouette et Les fils d’Yves le Rouge… Il y a d’abord un silence alentour, puis peu à peu l’air se peuple de chants d’oiseaux dans des forêts d’outre-mémoire, que traversent des rivières d’oubli où pourrait se noyer le tout dernier grain d’espoir, si tout à coup … Les transpercent parfois le chant des cors, le murmure d’une chouette. Ce sont de troublantes apparitions de fées, licornes et dragons, c’est l’arrivée d’un troubadour armé de douce subversion et de secrets pouvoirs. Et puis encore, de petits hommes en lutte contre toutes les fatalités, et soumissions, porteurs de sentiments et de valeurs qui peut-être coulent de source mais auxquels notre monde actuel ferait souvent bien d’étancher sa soif de sens et de bons sens : probité, forte attention et retournements favorables à ceux qui vivent une vie mal assurée, moins triomphante, plus effacée ou plus souffrante. Jusqu’à la compassion à bon escient, envers les tourmentés et les violents, que l’auteur met souvent, avec pédagogie, sur la voie de devenir meilleurs, sans concession au mal.
    Sans compter cet humour « corazzien » qui nous fait tendrement éclater de rire, la tête sur l’oreiller, quand vers minuit, la vie, qui nous dévore tout le jour, nous laisse enfin quelques moments de vraie détente et de lecture.